Troubles obsessionnels compulsifs

Troubles obsessionnels compulsifs : De quoi s’agit-il ?

Avec le stress, le rythme effréné ou encore un travail oppression, la vie d’aujourd’hui nous impose souvent un quotidien difficile à vivre. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de personnes rencontrent des troubles psychologiques. Il existe aujourd’hui plusieurs types de troubles psychiques qui peuvent toucher n’importe qui. En effet, hommes, femmes ou encore les enfants peuvent en souffrir. Qu’en est-il des troubles obsessionnels compulsifs ? On vous dit tout à travers cet article.

Définition et symptômes des troubles obsessionnels compulsifs

Les troubles obsessionnels compulsifs ou TOC font partie des troubles anxieux. Il s’agit en fait d’une maladie qui se manifeste par des obsessions, des pensées qui entraînent souvent des peurs, des angoisses et des compulsions. La personne atteinte de troubles obsessionnels compulsifs ressent une envie incontrôlable de faire des gestes répétitifs ou aussi des actes mentaux comme ressasser la même phrase intérieurement. Si vous présentez de tels signes, n’hésitez pas trouver votre psy sur https://www.psychologue-molenbeek-saint-jean.be/.

Les symptômes des troubles obsessionnels compulsifs peuvent varier d’un patient à un autre. On note souvent la phobie de la saleté et la peur de la contamination, les pensées agressives, les besoins de précision et de symétrie ou également les obsessions sexuelles. Ces différentes situations entraînent alors des compulsions diverses sur le malade comme les gestes de vérification, les rituels de lavage et de nettoyage ou aussi les rituels de comptage. Lorsque la souffrance est moindre et n’a pas d’impact invalidant sur le quotidien, on parle également des personnalités obsessionnelles.

Les causes des TOC

Jusqu’à aujourd’hui, les études n’ont pas encore pu déceler exactement les causes des troubles obsessionnels compulsifs. Toutefois, les TOC sont certainement les formes de troubles anxieux et névroses les plus rares. De plus, ils peuvent atteindre les hommes et les femmes de façon égale, et ce à partir de l’adolescence.

Cependant, même si les causes des TOC sont méconnues, il existe certains facteurs qui peuvent entrer en compte tel que les facteurs génétiques, neurophysiologiques, psychologiques ou encore immunitaires. Par exemple, des études ont démontré qu’on retrouve 8 fois plus de troubles psychiques dans la famille d’une personne souffrant de TOC par rapport à la population normale. Aussi, la sérotonine, un neurotransmetteur du cerveau serait également en quantité insuffisante en cas de TOC.

Les traitements adaptés aux TOC

Il existe deux solutions pour traiter les troubles obsessionnels compulsifs : la psychothérapie avec un spécialiste de la santé ou le traitement médicamenteux. Parmi les alternatives psycho-thérapeutiques, la thérapie comportementale est plus efficace. Toutefois, le plus souvent, la thérapie et les médicaments sont utilisés en même temps pour assurer le traitement. Les médicaments réduisent principalement l’anxiété, mais les antidépresseurs peuvent également aider.

Les personnes atteintes de TOC sont parfaitement conscientes de leurs obsessions anormales. Ainsi, certains sont totalement convaincus que voir un médecin est la meilleure solution. Cependant, ce n’est pas toujours facile d’accepter une consultation. En effet, le sujet qui en souffre est souvent jeune et il rencontre une certaine honte par rapport aux symptômes. Ainsi, le mieux est de l’accompagner petit à petit pour ne pas le bouleverser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *