toc couple

Toc du couple : le connaitre, l’éviter et le résoudre

Le ROCD ou Relasionship Obsessive Compulsive Disorder est un trouble du comportement présent chez un des partenaires au sein d’une relation. Ce trouble peut altérer les sentiments et conduire à une rupture échappatoire pour le sujet. Ce type de situation doit être traité si l’on veut espérer s’épanouir un jour dans une relation.

Une peur constante de l’engagement et de l’avenir

La manifestation du ROCD peut varier en fonction des personnes. Pourtant, l’angoisse et l’anxiété sont toujours présentes chez le partenaire atteint de ce trouble obsessionnel.

  • Un doute perpétuel chez le partenaire

Une instabilité constante sera présente chez la personne atteinte du ROCD. Une manière de pensée néfaste à l’avenir du couple s’installera chez ce partenaire. Dans son for intérieur, la personne remettra toujours en question les bases de la relation. Il faut savoir que ces personnes sont un schéma psychologique différent sur la manière de penser le couple. L’obsession entrainera la personne atteinte de ROCD dans un cercle vicieux d’angoisse et d’anxiété. Sur le long terme, elle se persuadera que la relation n’en vaut pas la peine, ou qu’elle n’est pas assez amoureuse de son partenaire. Les pensées de la personne atteinte par le ROCD se focaliseront sur les problèmes qui remettraient le couple en question. Ce sont des symptômes psychologiques, qui peuvent se cristalliser en douleur physique et nuire à l’épanouissement de la personne, de son partenaire et du couple.

  • Vers une déprogrammation du mode de pensée

La personne qui souffre de ROCD ne pourra jamais entamer une relation saine et durable. Une thérapie psychologique est le meilleur traitement pour ce dysfonctionnement comportemental. Contrairement aux phobies, qui peuvent être résolu instantanément ou sur une courte période, le ROCD nécessite une thérapie plus longue. En effet, une phobie peut être éliminée suivant la technique de l’exposition, c’est-à-dire en mettant la personne en face de ce qui lui fait peur. Le ROCD est plus complexe, car la personne est tout le temps confronté à ses peurs et ses angoisses, et son mental a adopté un mode de fonctionnement anormal pour y faire face. La thérapie psychologique peut alors prendre quelques mois avant d’apporter ses effets. Il s’agit d’une thérapie cognitive comportementale, qui vise à modifier le schéma psychique de la personne souffrant de ROCD. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur https://www.psychologue-schaerbeek.be.

Réagir face au toc du couple

La personne qui souffre de ROCD n’est pas forcément en connaissance de sa pathologie. En effet, le schéma psychique que ces personnes adoptent le plus fréquemment est l’évitement. Dans de telles circonstances, le partenaire ou l’entourage de la personne doivent adopter des réactions qui pourront aller vers le rétablissement psychologique de la personne.

  • Éviter de jouer au psy

Lorsque la personne atteinte de ROCD se sent perdue dans ses angoisses et ses anxiétés, elle cherchera à se confier ou à demander conseil à ses proches ou à son partenaire. Dans ces moments, la personne est complètement vulnérable, il est donc interdit de lui prodiguer des conseils sur la conduite de son couple. Le mieux est de l’orienter vers un professionnel qui pourra l’aiguiller pour s’en sortir. De même, le partenaire pourra convaincre la personne de suivre une thérapie de couple qui pourra l’aider à calmer ses angoisses vis-à-vis des engagements et de la vie de couple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *