apprendre à devenir moins susceptible

Les cinq bonnes règles pour apprendre à devenir moins susceptible

La susceptibilité compte parmi l’un des traits caractéristiques d’une personne hypersensible. Une critique désobligeante, un propos mal placé, voire une infime remarque risque rapidement d’énerver ou de vexer une personne susceptible.

Souvent, celle-ci a du mal à gérer ses impulsions et peut se mettre dans tous ses états quand on lui fait quelques reproches. Comment gérer son hypersensibilité pour retrouver la paix intérieure ? Ci-après 5 conseils !

1. Ne jamais considérer sa susceptibilité comme une pathologie

Quelqu’un d’hypersensible peine à maitriser ses émotions quand on lui adresse quelques petites remarques. La meilleure façon de surmonter sa susceptibilité est de se reconnaître comme tel. En effet, personne n’arrive à changer radicalement d’attitudes.

Ces traits sont ancrés dans notre personnalité, il faut simplement les transformer pour parvenir à mieux les gérer. Confiez-vous à un proche pour lui avouer votre défaut ! Accordez-vous du temps pour vous relaxer ! Ainsi, vous réaliserez combien cela peut vous faire du bien. Les troubles comportementaux se dissiperont peu à peu et vous finirez par retrouver l’esprit calme.

2. Ne pas dramatiser à chaque fois qu’on se sent vexé ou choqué

Quelle que soit votre phobie, sachez que vous devez apprendre à vivre en société. Le monde qui vous entoure est constitué de personnes différentes qui n’ont pas les mêmes caractéristiques que vous et qui ne partagent pas forcément votre point de vue. Rien ne sert donc de dramatiser, car il y a toujours une solution à chaque problème.

3. Savoir prendre du recul face à son caractère de susceptible

Quelle que soit la difficulté à laquelle vous vous confrontez, vous n’arriverez pas à résoudre vos problèmes en laissant vos sentiments prendre le dessus. Libérez votre cerveau de l’emprise du stress pour pouvoir regagner votre estime de soi. Si nécessaire, accordez-vous le temps de prendre du recul.

Si vous vous sentez blessé(e) par une parole quelconque, vous n’êtes pas obligé(e) d’adresser la parole à votre interlocuteur dans l’immédiat. Souvent, faire une introspection est bénéfique pour se remettre en question. Après avoir retrouvé le calme, vous pourrez reprendre la discussion avec sang-froid et plus d’objectivité.

4. Regagner son estime de soi peu à peu pour retrouver le calme

L’hypersusceptibilité résulte souvent d’un manque de confiance en soi. Cela peut être dû à un problème affectif ou à un cumul de blessures antérieures qui peinent à guérir. Dans tous les cas, apprenez à mieux vivre ! Faites-vous plaisir et pratiquez des activités qui vous aident à vous épanouir !

5. Rester à l’écoute et accepter l’aide d’autrui pour aller mieux

Qu’elles soient susceptibles ou non, rares sont les personnes qui arrivent à évaluer avec objectivité leur qualité et leur défaut. Vous pouvez surmonter vos problèmes en consultant un psychothérapeute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *