depression

Comment reconnaitre la dépression ?

Actuellement, la dépression ne choisit pas sa victime car elle peut toucher autant les adultes que les enfants dont surtout les adolescents en majorité. Causée par d’innombrables raisons comme un traumatisme passé, une situation présente ou encore la perte de foi en l’avenir, il s’agit d’un état très alarmant qui peut coûter la vie à son hôte. En effet, de la dépression découlent les idées noires qui débauchent sur le suicide…

Côté sentimental : la tristesse, le vide persistant

En langage courant, on dit d’une personne qu’elle est dépressive dès lors qu’elle est souvent triste. Effectivement, on parle ici d’un comportement répétitif et non pas occasionnel. Cela s’exprime généralement de par la façon dont elle articule ses mots, ses phrases et même sa façon de penser sur elle-même, un tiers, une chose ou une situation. Cette humeur dite dépressive peut de plus être accompagné par des larmes ou des regards dans le vide. Pourtant, l’existence de raison précise ou vague n’est pas forcément obligatoire. Cela dit, consulter un spécialiste est recommandé afin de comprendre ce phénomène. En guise d’exemple, il est possible de prendre contact psychologue à Woluwe-Saint-Pierre, dans le cas où le patient habite à proximité. Entre autres, un sentiment de manque persistant peut également s’apercevoir. Ainsi, la personne se voit ressentir un besoin inassouvi en elle et dont elle ne sait comment le remplir. D’ailleurs, en conséquence, qu’importe l’activité pratiquée, elle semble quasiment désintéressée ce qui démontre l’absence de plaisir à tout.

Côté physique : la variation du poids, la fatigue

Pour une personne normale, la variation du poids peut s’expliquer par une maladie ou la pratique répétitive d’activité sportive en guise de soutien à un régime diététique. Toutefois, pour certaines, elle exprime un caractère dépressif. Deux hypothèses se présentent alors et le premier fait référence à une chute visible du poids. Etant donné que la personne peut être face à une perte d’intérêts de façon globale, l’envie de se nourrir diminue petit à petit. Ainsi, par manque des nutriments nécessaires au corps chaque jour, elle maigrit à vue d’œil. Quant à la deuxième, on parle d’une augmentation de poids due essentiellement par l’excès d’appétit. En effet, une personne dépressive est sujette à un vide permanent qu’elle cherchera toujours à combler et parfois, la nourriture peut être un outil illusoire pour y parvenir. De plus, à imposer inconsciemment ses raisons au corps, une fatigue presque insatiable se prononce.

Les troubles : cognitifs, sommeil

Il est d’usage de voir une personne dépressive se perdre dans ses pensées pendant la journée. Cependant, l’apparition de ce phénomène peut aussi se faire la nuit. De ce fait découle alors que la personne aura beaucoup de mal à s’endormir à force de trop réfléchir. En plus, même si elle y arrive, elle peut pratiquement perdre le sommeil en se réveillant maintes fois pendant cette période. D’un autre côté, le trouble du sommeil peut également faire référence à une hypersomnie. Afin d’échapper à sa réalité, une durée anormalement long de l’endormissement peut être observée chez le dépressif. De plus, on peut remarquer que la personne devient lente à raisonner. Ainsi, la supposition d’une difficulté de concentration, de penser et de se positionner est à envisager. Toutefois, cette lenteur peut tout aussi bien concerner ses gestes au quotidien. Par ailleurs, certains cas peuvent démontrer le contraire. Assurément, c’est plutôt l’agitation qui l’atteint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *